PASSEPORT

Les 'stie de passeport

Voici une lettre qui a été reçue au bureau des plaintes à Ottawa.

Cher premier ministre,

Je suis en train de renouveler mon passeport et je n'en reviens pas encore. Comment se fait-il que Radio Shack a mon adresse et téléphone et sait que j'ai acheté un câble chez eux, un câble pour ma télé en 1997 et que vous, le gouvernement fédéral, me demandez encore où je suis né et à quelle date? Ciboire, faites-vous les passeports à la mitaine?

Ma date de naissance, vous l'avez sur ma carte d'assurance sociale, sur toutes les osties de déclarations d'impôt que je vous fais depuis 30 ans, sur ma carte d'assurance-maladie, sur mon permis conduire, sur les huit sacraments de passeports que j'ai eu avant, sur toutes les petites crisse de cartes d'embarquement que j'ai remplies avant de prendre l'avion depuis 30 ans et sur tous les ciboires de recensements que vous faites avant les calvaires d'élections. Quelqu'un peux-tu la prendre en note une fois pour toutes, ostie?

Ma mère s'appelle Cécile, mon père Robert, et ça m'étonnerait que ça change d'ici à ce que je crève ! Calice ! Excusez-moi, Mr. le Premier Ministre, mais chu pompé en crisse à matin. Entre vous pis moé, ça va faire, ostie! Vous m'envoyez la demande chez moi et pis vous me demandez mon adresse.

Tabarnac, avez vous une gang de mongol à votre service!

Regardez ma photo ostie, j'ai tu l'air de Ben Laden? Je ne veux pas aller déterrer Yasser Arafat, ciboire, je veux juste aller me chauffer le cul au soleil, tabarnac. Pis qu'est-ce que ça peut ben vous calisser que je visite une ferme dans les 15 prochain jours? Si jamais l'envie d'enculer une chèvre ou de frencher une ostie d’poule me prend, soyez certain que je le dirai à personne.

Là dessus, je dois vous laisser parce que je dois aller obtenir une autre ostie d'copie de certificat de naissance à l'autre bout d'la ville. C'est tu trop compliqué d'avoir tout les osties de services à même place pour facilité la livraison d'un nouveau passeport dans même journée ? Ben non, calice, vous aimez mieux qu'on courre aux quatre coins d'la ville comme des osties d'poules pas d'tête, pis en plusse faut trouver un ostie d'bozo pour qu'il confirme que c'est ben moé sur l'ostie d'photo d'passeport où on à même pas le droit de sourire, j'comprends calice qu'on sourisse pas, on est en tabarnac !

Source: courriel, www.estrieplus.com  
 

Ajouté le: 2007-05-28 10:05:42
Par: Denis Hébert
Accueil - Contact - Remerciement - Sitemap - FAQ - Wallpaper - Copyright - Newsletters